Pages

Sunday, 22 September 2019

Coup de gueule du jour: foutez la paix aux animaux!

Cette photo est bien jolie - Je l'ai prise à la Serre amazonienne de Montpellier il y a 6 ans, mais ces grenouilles vivent dans terrarium minuscule: elles n'ont rien à faire là. 

J'ai toujours adoré les animaux, et lorsque j'étais enfant j'ai eu des animaux de compagnie que j'ai adorés et que j'ai vus nous quitter avec le cœur lourd. Mais dans ma famille, avoir un animal de compagnie était une chose que nous prenions tous au sérieux: nous les traitions quasiment comme des membres de la famille et n'avons jamais pris à la légère l'engagement que nous avions pris lorsque nous avons décidé de les adopter.
Aujourd'hui avait lieu le Salon du chien à Montpellier. Très alléchant me direz-vous, d'attirer des familles pour leur vendre des chiots tout mignons pour leurs enfants et qu'ils vont laisser moisir dans un appartement une fois qu'ils auront grandi, pendant qu'ils travaillent, les négliger, et dont ils ne vont pas ramasser les excréments dans la rue. Ou pire, abandonner à la SPA où j'ai fait du bénévolat pendant 3 mois et où j'ai connu l'horreur des chiens en cage qui aboyaient du matin au soir, qui étaient sous antidépresseur, dont les cages étaient remplies de MERDE que je nettoyais au jet tous les jours, et que nous essayions tant bien que mal de promener en nous disant que s'ils n'étaient pas adoptés au bout de 3 mois, ils seraient euthanasiés. Ils n'avaient envie que d'une chose: s'échapper.

J'ai même vu une femme pleurer en abandonnant un Rottweiler parce qu'il ne supportait pas de vivre en appartement... Je me suis dirigée vers elle et je lui ai dit que c'était bien beau de pleurer maintenant, mais qu'elle aurait dû réfléchir avant d'acheter un chien de cette race pour le faire vivre en ville et dépenser un fric fou pour finir par l'abandonner à la SPA.
Ne parlons pas des chiens battus ou qui portaient des cicatrices physiques ou psychologiques. J'ai été marquée à vie par cette expérience.

L'an dernier, j'ai offert des cochons d'Inde à mes filles parce que j'en ai eu un enfant et qu'il a vécu jusqu'à l'âge de 8 ans: ils avaient trois semaines et risquaient une crise cardiaque la première semaine qu'ils ont passé à la maison si on les touchait et sont morts dans l'été lors d'un petit orage, parce qu'ils ont paniqué... S'ils n'avaient pas étés arrachés à leurs parents et n'avaient pas été aussi stressés (j'étais à peine arrivée à les apprivoiser), ils ne seraient pas morts et auraient eu l'instinct de s'abriter dans leur petite cabane, car ils étaient bien dodus et avaient triplé de poids et vivaient paisiblement dans un jardin et un grand enclos. On aurait dû nous les vendre s'ils avaient été sevrés à trois mois, mais il est plus lucratif de vendre des bébés à 9 € et de vous upseller pour sortir du magasin avec des produits dont on n'a pas besoin (150 € au final dont une cage pourrie qui s'est déglinguée au bout d'un mois, une bouteille qui ne distribuait pas d'eau et que l'on m'a proposé de remplacer au magasin — 6 € la bouteille, bien sûr, j'allais faire 20 km pour me rendre à Maxi Zoo que je remercie cordialement au passage de cette vaste supercherie — et une bouteille de vitamine C absolument indispensable à 25 €, non vous ne rêvez pas, ainsi que des croquettes hors de prix, du foin, de la sciure, ah ben c'est tout !). Résultat: un cochon d'Inde mort le matin quand mes filles étaient là et l'autre que j'ai essayé de sauver de l'hypothermie pendant une heure et qui se vidait de ses excréments et qui est mort devant ma fille de 9 ans... Nous avons passé la journée à chialer et les avons enterrés avec les trois enfants sur une belle colline dans les garrigues, donnant sur le bassin de Thau et le Mont Saint Clair et les enfants leur ont tous fait des dessins et des poèmes que nous avons mis dans leur petite boîte. Elles s'appelaient Framboise et Prune et mes filles m'ont dit que c'était le plus beau cadeau de leur vie. J'ai regretté amèrement de les leur avoir offerts.
Dans leur école, des enfants continuent d'amener des bébés souris, tortues (dont la carapace est encore molle), gerbilles, hamsters que tous les enfants tripotent et même une grenouille dans un Tupperware sans trou ni eau, à qui la mère avait donné des croquettes et qui est morte le soir même, juste pour le plaisir de se faire mousser. Et le pire, c'est que les instits cautionnent ça !

Un animal n'est pas un jouet ni un bien de consommation. Depuis, je m'occupe de trois tortues avec mon compagnon, et après pour moi c'est terminé.

J'ai eu un déclic cette semaine lorsque l'une de mes filles m'a dit que son institutrice refusait de les amener au zoo de Montpellier et j'ai décidé que les zoos, c'était terminé pour moi aussi. J'ai adoré amener mes filles à la Serre amazonienne, mais la place de ces pauvres bêtes est dans leur milieu naturel, et non dans une cage.

Alors ma conclusion: si vous décidez d'adopter ou d'acheter un animal, rappelez-vous que celui-ci a besoin de soins, de temps et d'amour. J'ai assez vu de personnes se promener avec leur chien sans laisse (j'ai été mordue enfant et mes enfants ont été agressées par un chien aussi grand qu'elles quand elles avaient deux ans et quand j'ai hurlé sur les propriétaires, ils ont fait comme si l'animal ne leur appartenait pas).
PIRE: en allant pique-niquer sur la plage, des touristes dont le chien est venu nous aboyer dessus alors que nous venions pique-niquer tranquillement nous ont dit d'aller sur une autre plage si on n'était pas contents lorsque je leur ai dit que la loi exigeait qu'on les tienne en laisse à tout moment. Ils m'ont répondu que le panneau indiquait que les chiens étaient autorisés sur les plages et m'ont traitée de folle (des profs en plus, leurs enfants étaient morts de honte pour eux, c'est même leur ado qui a géré le chien, parce que ses parents s'en foutaient). Ils sont effectivement autorisés sur certaines plages, mais TOUJOURS AVEC une laisse. Et lorsqu'on me dit "Oh ne vous inquiétez pas, il ne me mord pas", je réponds "Un chien est un animal. Je m'en contrefiche que vous me disiez qu'il ne mord pas, il n'a jamais mordu personne jusqu'au jour où il le fera".

Il existe des lois en France et celles-ci doivent être respectées:

Loi N° 83 629 du 12 juillet 1983

Dans les lieux publics, ou ouverts au public, les chiens doivent être tenus en laisse.

Je vous conseille également de regarder la vidéo ci-dessous de Rémi Gaillard qui a passé 87 h en cage dans la SPA de Villeneuve-les-Maguelones, où j'ai fait du bénévolat et où deux chiens ont fini par m'attaquer. Je venais de tomber enceinte, et j'ai décidé d'arrêter, car j'étais dégoûtée des conditions de vie de ces pauvres bêtes et dégoûtée des personnes qui vendent des animaux issus d'élevages consanguins ou des personnes qui ne respectent ni leur animal, ni leur environnement et j'ai eu la peur de ma vie, dont celle de perdre les deux bébés que j'attendais. Je suis pour une taxe canine, pour qu'on en finisse avec les merdes partout dans les rues, et je dis stop à l'aliénation des animaux. 


Rémi Gaillard s'insurge également contre les corridas et je suis choquée qu'on le traite de plagier un humoriste anglais et de l'accuser de scandale avec la SPA pour laquelle il avait récolté lesdits fonds, mais qu'il a refusé de leur donner, car la SPA ne voulait pas les utiliser pour améliorer les conditions de vie des animaux comme prévu et ne voulait pas lui donner le droit de regard sur les améliorations prévues avec cet argent qu'il avait récolté pour eux. On l'a même accusé d'avoir gardé l'argent pour lui alors qu'il s'engage chaque année pour de nombreuses causes, dont le Téléthon (vous allez dire que là aussi c'est pour empocher de l'argent ?)
Alors, foutons la paix aux animaux, et foutons la paix à Rémi Gaillard. Les animaux ne nous mettent pas en cage et on aime ou on n'aime pas l'humour décalé de cette humoriste, mais si on n'est pas content, on passe à autre chose. Je connais peu de personnes qui auraient passé 87 h dans une cage qui pue la merde et où les animaux se mettent à hurler dès 6 h du matin. Dans la vidéo à un moment il craque, et il se met à pleurer, et croyez-moi, ce ne sont pas des larmes de crocodile.
Et il a raison: les chiens sont fidèles, eux, contrairement à leurs propriétaires qui les abandonnent lorsqu'ils se rendent compte qu'ils ne sont pas capables de s'en occuper.

Image result for rémi gaillard animaux dans camping


Pour finir, je laisse la parole à Benabar, les paroles de cette chanson sont éloquentes.


Benabar - Le zoo de Vincennes

Le rhinocéros du zoo de Vincennes
Sa peau est une écorce qui craquelle, il traîne
Licorne monstrueuse aux paupières de terre glaise
Mastodonte de peine sans espoir de remise
Vieillard, un enclos de béton vieux
Vieille gloire, un hospice de banlieue
À l'étroit piégé dans le zoo de Vincennes
Une baleine noyée dans les eaux de la Seine

Quel chagrin, quel triste monde
Où la savane se fane à l'ombre
De la fausse montagne du zoo de Vincennes
Dans ce minable safari domestique
Où même le roi de la jungle abdique
Loin de la savane et des vastes plaines
Le lion est un vieux beau à bedaine

Crinière en calvitie, derrière son grillage
Il ne tourne même plus comme un lion en cage
À quoi bon encore jouer les bêtes féroces
Quand on ne fait même plus peur aux gosses... (et il a même ajouté dans un concert au Rockstore "C'est plutôt les gosses qui leur font peur")

Quel chagrin, quel triste monde
Où la savane se fane à l'ombre
De la fausse montagne du zoo de Vincennes

Sous la volière des rapaces résignés
Regardent en l'air sans plus rien espérer
À côté les simagrées des singes sans gêne
Et un petit train que les enfants dédaignent
Un couple d'éléphants piétine d'ennui
Aux défenses d'ivoire inutiles et ternies
Pour essayer d'atténuer la déprime qui les gagne
Faudrait un Lexomil gros comme un pain de campagne

Quel chagrin, quel triste monde
Où la savane se fane à l'ombre
De la fausse montagne du zoo de Vincennes

Est-ce que chez eux, les enfants d'Afrique
Vont visiter des parcs zoologiques
Pour voir enfermer des bêtes qui viennent de loin
Des chats, des pigeons, des horodateurs ou des chiens
Le zoo de Vincennes
Arche de Noé de banlieue parisienne
Curieuse ménagerie triste et funèbre
Où les animaux s'emmerdent...

Résultat de recherche d'images pour "cordialement fuck"

No comments:

Post a comment

Thanks for leaving a little note about my post! I will read every comment and visit you blog in order to return the favour! Cheers!

Things That I liked in June and July

Have lunch on my own at Monsieur Séraphin at the junction of Montpellier and Castelnau-Le-Lez by chance. The menu I ordered was delici...